L'art d'accoucher

L'art d'accoucher

L’art d’accoucher est un film documentaire sur l’accouchement.

L’art d’accoucher prône le respect qui devrait entourer chaque accouchement.
La réalisatrice et son compagnon vont à la rencontre de professionnels français et anglais, de sages-femmes et de parents pour qui confiance, choix éclairé, communication et réappropriation sont des mots-clés. Ils filment des femmes à l’hôpital, chez elles et même un accouchement… dans une voiture !

Ce film célèbre aussi la puissance de la femme qui « sait » donner la vie, notamment si elle est bien accompagnée tout au long de sa grossesse.

Un film de  :
Sandra Ducasse et Francisco Taranto Jr.

Produit par : FotoVertical
Date de sortie : 2019
Durée du film : 1h14
Langues : français et anglais
Sous-titres : français, anglais et sous-titres français pour sourds et malentendants.

Conception de ce documentaire…

En 2010, je donne naissance à ma fille à l’hôpital. Une grossesse sans problème, un accouchement rapide et sans péridurale, comme je le souhaitais. Mais avec du recul, cela aurait pu se passer dans de meilleures conditions : sans rupture artificielle de la poche des eaux, sans déclenchement, sans perfusion, etc. Autant de “détails” qui me laissent insatisfaite et qui me poussent à davantage m’informer avant ma seconde grossesse.

En 2011, je suis enceinte à nouveau. Avec Francisco, mon compagnon, nous décidons d’être accompagnés par Hélène Sautriau, sage femme libérale. Nous l’apprécions beaucoup en tant que personne, posée, professionnelle et douce. De plus, je suis épatée par ce que je découvre : des femmes font le choix d’accompagner des accouchements à domicile malgré toutes les difficultés auxquelles elles doivent faire face, comme le défaut d’assurance. Je m’aperçois également qu’il est difficile, en France, d’accoucher chez soi et plus généralement de vivre un accouchement respecté. L’idée d’un documentaire est là…

Quelques vidéos

Voici quelques extraits des entretiens réalisés avec une sage femme, un père, une mère et une femme qui allait devenir mère quelques jours après le tournage. J’ai entendu un homme et des femmes parler de confiance, de puissance féminine, d’autonomie et de responsabilisation, de ré-appropriation, de bien-être de l’enfant, de simplicité, d’amour, de savoir, de douceur, d’intimité, de libre-choix, de beauté de la nature, de respect – du corps de la femme, de ses idées, du père de l’enfant, etc. Ce ne sont pas que de beaux mots. C’est la réalité qui se glisse dans l’acte de mettre au monde un enfant… J’aimerais que de nombreuses personnes entendent ces mots, puissent y trouver de l’inspiration, du courage, du savoir et de l’énergie.

Gestation : à la rencontre d’hommes et de femmes

Le tournage nous a pris plusieurs mois – nous travaillions en parallèle sur un autre documentaire. Nous avons interviewé différentes personnes, en France et en Angleterre :

Hélène SAUTRIAU, sage femme Maï LE DÛ, sage femme, sociologue Jacqueline LAVILLONNIÈRE, sage femme Philippe MINIER, docteur vétérinaire, psychanalyste Bénédicte RICHARD BOUDJOUR, chanteuse, hôpital de Carcassonne Paule ATLANI, doula Sheena BYROM, sage femme, consultante Dr. Ciaran CROWE, gynécologue-obstétricien, hôpital d’Ashford, Royaume-Uni Dr Rachel ROWE, chercheuse, université d’Oxford, Royaume-Uni Mia HILL, sage femme, Royaume-Uni

Nous avons également filmé des femmes et des hommes déjà parents ou qui allaient le devenir… : Mathilde et Antoine ; Cora et Franck ; Jana et Borja ; Eva et Nicolas, Laurence et Laurent ; Sophie, Leslie ; Gilda ; Victoire ; Geneviève ; Barbara et Anthony.

Nous remercions également les personnes qui nous ont donné les autorisations pour filmer à l’hôpital de Carcassonne, au CHU de Tours et à la maison de naissance de Bourgoin-Jallieu ; ainsi que les personnes salariées de ces structures.

La délivrance 😉 : Ciné-échanges

En 2019, nous avons organisé de nombreux cinés-échanges autour du film L’art d’accoucher, principalement dans des salles de cinéma.

L’idée était de continuer à organiser des cinés-échanges un peu partout en France, en partenariat avec des gens et des associations locales. Nous avions bien commencé l’année avec plusieurs projections réalisées et programmées… Avant qu’un virus ne fasse son apparition.

Nous espérons que L’art d’accoucher continue d’être projeté dans des associations, des maternités, des cinémas, etc dès que la situation le permettra.

N’hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux,
à vous abonner à notre newsletter
ou à nous envoyer un petit mail.

Lien vers notre newsletter
Écrivez-nous